Dernier numéro
traverse 2022/1
Publier en sciences humaines: Passé, Présent et Avenir
La pratique de l'édition scientifique a radicalement changé ces dernières années. Les formes d'édition établies – telles que la production de livres ou les revues financées par des abonnements – sont mises sous pression à la suite de cette évolution, alors que pour d'autres, les changements offrent de nouvelles opportunités, comme le montrent notamment les nombreuses nouvelles revues digitales. En tant que l'une des plus importantes revues d'histoire de Suisse, traverse est elle-même fortement touchée par cette évolution. Le contrôle éditorial des textes scientifiques, depuis l'appel à contributions jusqu'au produit final publié, a cessé depuis longtemps d'être le seul domaine […]
plus

traverse paraît depuis 1994.
La revue se veut un lieu d’échange pour les chercheur·e·s en histoire en Suisse, dont l’horizon dépasse les frontières nationales et disciplinaires.

plus


Le moment «traverse»

Frédéric Sardet in traverse 21/1 (2014)

«J'aime la notion de «moment», qui introduit aussi bien à la mécanique qu'à des considérations sur le temps. La création de la revue traverse, en 1994, a été pour moi un «moment» dans le sens où elle devait être une force capable de faire pivoter (en aucun cas de révolutionner) le dispositif de communication des recherches historiques en Suisse et[1]à titre plus personnel- parce que la parti[1]cipation au comité de rédaction constitua une dimension importante de ma vie professionnelle jusqu'en 2005. De manière plus fondamentale, je rappellerai ici les conditions qui ont présidé à la mise en place du premier comité de rédaction, telles que je les ai gardées en mémoire et telles que mes archives personnelles me permettent de les restituer.»

Voir l'article en pdf.


Prochain numéro
traverse 2022/2
Moyen-Âge postcolonial ?

Date de publication: 1. août 2022
plus

Par exemple: Débat

La rubrique « Débat » a pour but d’offrir des pistes de réflexion sur des enjeux historiques, que ce soit dans le domaine académique ou dans la société en général.  Les contributions peuvent porter sur des thèmes actuels de l’histoire et de la politique, mais aussi sur des questions théoriques et conceptuelles. 

plus