Olivier Meuwly

Les débats constitutionnels de 1871 et 1873. Le dernier combat des partisans de la démocratie représentative

Pendant la plus grande partie du 19e siècle, la place du Parlement dans le système institutionnel suisse, malgré les progrès de l’idée de démocratie directe et en dehors des cantons à Landsgemeinde, reste incontestée. Mais elle résistera mal aux questionnements qui émergent dans les années 1860. Alors qu’il est question de centraliser davantage le pays, il apparaît vite que cette évolution ne sera imaginable que si la diminution des compétences cantonales au profit de la Confédération est compensée par une extension symétrique des droits du peuple. Si une démocratie représentative « pure » n’est plus pensable au niveau fédéral, ses partisans n’abdiquent pas de gaieté de cœur. C’est cet ultime combat des défenseurs de l’idée parlementariste que la présente contribution tente de décortiquer.

Paru dans: traverse, 2018/3, p. 21.

code & design by eMeidi.com