Karin Manz, Lucien Criblez

Les directeurs cantonaux de l’instruction publique au Parlement national – une interdépendance des acteurs dans un système éducatif à plusieurs niveaux (1848–1980)

Titre original: Die kantonalen Erziehungsdirektoren im nationalen Parlament: Akteurverflechtungen im bildungspolitischen Mehrebenensystem (1848–1980)

Comment les intérêts des cantons dans le domaine éducatif sont-ils relayés au Parlement national? Les doubles mandats étaient un moyen: en même temps que leur fonction au sein de l’exécutif cantonal, les directeurs de l’instruction publique siégeaient au Conseil national ou au Conseil des États. Cet article met en lumière les interdépendances dans la politique de la formation au Parlement à travers deux périodes où un nombre particulièrement important de directeurs de l’instruction publique étaient aussi élus aux Chambres fédérales: la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique s’est constituée autour de 1900. Ses représentants ont notamment influé au Parlement dans le domaine des subventions accordées aux écoles primaires; dans les années 1960 et 1970, le fédéralisme coopératif s’est établi et, au Parlement, les directeurs de l’instruction publique se sont principalement engagés pour que la Confédération renforce son soutien aux Cantons dans le but de parer aux conséquences de l’essor de la formation.

Paru dans: traverse, 2018/3, p. 73.

code & design by eMeidi.com