Vojin Sasa Vukadinovic

«Our future is the future for many». Kleenex/LiLiPUT, Punk et la Suisse

Titre original: «Our future is the future for many». Kleenex/LiLiPUT, Punk und die Schweiz

À la fin des années 1970, le mouvement punk, qui s’est d’abord développé dans des métropoles comme Londres et New York, atteint l’espace germanophone, où répandent rapidement des scènes locales: dans la République fédérale d’Allemagne, à Düsseldorf notamment, et en Suisse à Zurich. Un des groupes qui ont émergé dans ce contexte est Kleenex, rebaptisé LiLiPUT à la suite d’une querelle juridique. Cet article aborde les spécificités de l’appropriation du punk dans la Confédération en général et s’intéresse au cas particulier des Kleenex/LiLiPUT. Dans ce but seront interrogés les aspects transnationaux de la culture-DIY (Do it yourself) de la seconde moitié des années 1970, la particularité de la politique de genre – constamment évoquée par le groupe avec une certaine indifférence –ainsi que le défi qu’elle représentait pour leurs alliés et leurs compagnons et aussi pour le public, les références à l’histoire de l’art, et enfin les reflets et les réactions dans la vie quotidienne et dans la politique suisse.

Paru dans: traverse, 2019/2, p. 72.

code & design by eMeidi.com