Alain Mueller

Xsans compromisX. Autoethnographie rétrospective de la création d’un fanzine hardcore punk en Suisse romande à l’aube du XXIe siècle

Cet article propose une analyse autoethnographique, rétrospective et réflexive, de l’ensemble des activités qui ont jalonné la création d’un fanzine hardcore punk (souvent abrégé hardcore) suisse romand, nommé Xsans compromisX et paru à raison de deux exemplaires/numéros en 1999 et 2000. A travers la narration de la chronologie de la création du fanzine Xsans compromisX, j’interroge le double processus de collaboration entre différents mondes sociaux, d’un côté, et de singularisation du monde du hardcore de l’autre. Je questionne notamment de manière plus approfondie le statut, respectivement le rôle des objets, en particulier de l’objet-fanzine, dans la composition de mondes tels que celui du hardcore. Enfin, je conclus brièvement en montrant dans quelle mesure le fanzine recouvre un rôle et une agencéité cruciale dans la construction d’une histoire du hardcore, fondamentale dans sa singularisation, devenant ainsi un objet-témoin, à la fois historique et historicisant, non seulement pour l’analyste, mais pour la pluralité des acteurs qui opèrent à ce travail ; je me demande, en guise d’ouverture, quels changements et transformations a généré l’avènement d’Internet dans ce processus.

Paru dans: traverse, 2019/2, p. 105.

code & design by eMeidi.com