Laurent Tissot

Bienvenue en Suisse. L’Asie touristique suisse (1958–2018): quelles représentations pour quels touristes?

L’Asie de l’Est est devenue, pour le tourisme suisse, un nouvel eldorado. D’abord au Japon et en Corée dès les années soixante, puis en Chine dès 2004, les campagnes publicitaires et les initiatives commerciales n’ont cessé de déferler sur ces pays qui voient dans les Alpes suisses un monde encore immaculé, source d’imaginaires fantasmés sans que cela se heurte à une boulimie consommatoire. Cette contribution s’attache à montrer quels sont les fondements de ces reconstructions permanentes du paysage, adaptable aux regards les plus lointains et consumable par des populations les plus « exotiques ». Plusieurs questions sont débattues : aux yeux des promoteurs helvétiques, n’y a-t-il qu’une seule Asie de l’Est au sens où le fait d’être asiatique et de provenir de cette entité géographique n’induit aucune différence dans les sensibilités, les cultures ou les représentations quels que soit le pays d’origine ? Ou au contraire, l’attention portée aux caractères nationaux dans leurs dimensions politiques, sociales et économiques affecte-t-elle les offensives publicitaires ?

Paru dans: traverse, 2020/1, p. 102.

code & design by eMeidi.com