Actuel

traverse peut être consultée en texte intégral avec un moving wall de 12 mois sur le site e-periodica.ch.
Les numéros sont désormais classés par année, et vous trouverez tous les numéros sous le lien suivant: e-periodica.ch
Nous nous efforçons de rétablir le lien direct avec chaque articles dès que possible.

Call for Papers

traverse 2020/3

Mobilité

Délai de dépôt mardi, 31. décembre 2019

Dernier numéro

Couverture du numéro 2019/1

traverse 2019/1

La Suisse – une histoire de transferts culturels

Le numéro 1/2019 de traverse sera consacré à une (re)lecture de l’histoire de la Suisse par le prisme des concepts de transfert culturel et d’histoire connectée. Dans le but de mieux cerner comment l’espace helvétique s’est structuré à partir d’importations et de références étrangères, ce numéro thématique aura pour objectif d’analyser, à différentes périodes, les processus complexes d’absorptions, de transferts et de réinterprétations d’idées et de pratiques diverses, qu’elles soient de nature économique, politique, sociale, culturelle, religieuse ou pédagogique. Il s’agira donc d’étudier des processus dynamiques et de considérer l’espace helvétique comme un carrefour, un point de rencontres et d’osmose, et d’être particulièrement attentifs aux mécanismes de circulations et de réceptions de savoirs étrangers. Dans cette perspective, nous nous interrogerons sur les intérêts qui poussent les médiatrices et médiateurs de transferts à importer une pratique ou un savoir modelé sous d’autres contextes, ceux-ci résultant parfois eux-mêmes d’une ou de plusieurs translations antérieures. Quels actrices et acteurs singuliers ou collectifs assurent le processus de médiation et surtout de retraduction? Quelle configuration prend le savoir transféré lorsqu’il change d’environnement culturel? Ces emprunts sont-ils assumés, conscientisés ou, au contraire, l’enjeu de résistances et l’expression d’un certain génie national? Avec quelles méthodes les historiennes et historiens peuvent-ils se saisir de ces phénomènes complexes? Ce numéro cherchera à répondre à ces questionnements en regroupant des spécialistes d’histoire moderne et contemporaine.

Retour au sommaire »

Prochains numéros

traverse 2019/2

Pop. La bande-son de l’histoire contemporain

Date de parution: dimanche, 14. juillet 2019

La musique pop constitue la bande-son de l’histoire contemporaine. Les mouvements sociaux des 60 dernières années ne sont pas explicables sans prendre en compte l’empreinte de la musique pop et du rock. La musique pop se présente avant tout comme un médium de socialisation; elle détermine des appartenances et des exclusions, elle identifie des milieux sociaux et culturels et des générations, et traduit les conflits sociaux en habitus et en sons. La musique pop et ses cultures sont à l’origine de mouvement de marchandises et de savoir à l’échelle globale. Elles ont ainsi donné naissance à des représentations collectives partagées sur l’état du monde. Bref, la musique pop est une pratique sociale, culturelle et politique, dont l’importance pour l’histoire de la seconde moitié du 20e siècle ne peut pas être ignorée.
Les contributions réunies dans ce numéro de traverse considèrent l’histoire de la musique pop en tant que phénomène social de connaissance et phénomène culturel et sociétal en Suisse. Elles étudient l’établissement de scènes diverses, du hardcore au hip-hop, situent la Suisse dans les circulations internationales de musiques pop du beat au punk, ou encore identifient des hybridations culturelles propres à la Suisse entre pop et variété.
Dans ce contexte, la pop représente plus que de la musique. Le numéro démontre la grande influence de la pop sur la société suisse au 20e siècle qui met en évidence aussi bien les spécificités helvétiques que l’encastrement dans des logiques transnationales.

code & design by eMeidi.com