Aurèle Dupuis, Maxime Mellina

Les usages du tirage au sort à travers les Alpes. De la Suisse de l’Ancien Régime à la République helvétique (XVIIe–XIXe siècles)

Cet article montre que l’utilisation du tirage au sort en politique dans l’ancienne Confédération et dans la République helvétique se caractérise par des dynamiques circulatoires de transferts politiques et culturels. Les références explicites à des contextes extérieurs ou antérieurs – comme celles à Venise ou au Directoire français – existent et les éléments réactivés sont nombreux. Cette contribution montre que les reformulations locales de cette technique d’élection dépendent souvent des enjeux qui sont à l’origine de sa mobilisation dans son contexte de réception. Ainsi, le sort est utilisé dans l’ancienne Confédération afin de lutter contre la corruption liée à l’Ancien Régime et la volonté d’impartialité est particulièrement mise en avant lors de la République helvétique.

Paru dans: traverse, 2019/1, p. 47.

code & design by eMeidi.com