Ulla Kypta

Entreprises ou Institutions. Sociétés de commerce à Anvers à la fin du Moyen Âge

Titre original: Unternehmen oder Institutionen Handelsgesellschaften im spätmittelalterlichen Antwerpen

L’article promeut une analyse institutionnelle des activités commerciales au Moyen Âge en lieu et place d’une perspective d’histoire des entreprises. À partir de l’exemple des sociétés de commerce à Anvers, l’article remet en cause la pertinence des catégories de «firmes» ou d’«entreprises» pour les caractériser. Ces catégories suggèrent en effet des unités clairement identifiables, structurées de manière hiérarchisée, qui ne correspondent pas aux formes d’activités commerciales présentes à Anvers au Moyen Âge. À Anvers aux XVe et XVIe siècles, la notion de «société» tend à décrire un capital en commun plutôt qu’une entité clairement identifiable. Les sociétés de commerce n’emploient pas de personnel et elles ne se présentent pas comme une entité claire dans leur relation avec leur environnement. De manière générale, le Moyen Âge ne connaît pas de corporations à but exclusivement commercial. L’assimilation de ces formes aux entreprises contemporaines n’est donc pas adéquate. La recherche sur la coordination des activités des commerçants au Moyen Âge a donc tout à gagner à opter pour une analyse en termes institutionnels. Elle permet d’analyser les structures formelles et informelles ainsi que les règles et normes sans pour autant réifier ces formes difficilement identifiables.

Paru dans: traverse, 2019/3, p. 20.

code & design by eMeidi.com