Cyril Michaud

Un «dragon» taïwanais au coeur de la Suisse. Les relations du Réarmement moral avec la République de Chine

Cet article s’intéresse aux relations développées par le Réarmement moral (RAM) avec la République de Chine, notamment avec des proches du Guomindang venus faire campagne sur le territoire helvétique. Par le biais d’une pièce de théâtre, Le Dragon, comment ce mouvement non-étatique et transnational agit-il en tant que passeur de la propagande taïwanaise en Suisse ? Cet article analyse le rôle de cette organisation politico-religieuse en tant que plateforme permettant la synthèse idéologique de différents courants conservateurs durant la Guerre froide : les représentants politiques taïwanais en lutte contre le Maoïsme et les membres du Parti conservateur chrétien-social proches du quotidien Vaterland participeront, chacun à leur manière, à la campagne du Dragon qui investira la Suisse centrale en 1961. Tout en permettant aux Taïwanais de mener une campagne de relations publiques à moindre frais, le RAM utilise leur récit pour mobiliser le Parti catholique conservateur dans sa lutte contre la doctrine de la co-existence pacifique.

Paru dans: traverse, 2020/1, p. 76.

code & design by eMeidi.com