Jan Hansen

Wasser und Strom. Plädoyer für einen volumetrischen Urbanismus

Titre traduit: De l’eau et de l’électricité: plaidoyer pour un urbanisme volumétrique

La présente contribution propose une approche tridimensionnelle de l’espace urbain en montrant que la verticalité et l’horizontalité font partie intégrante de l’histoire des villes. Le concept d’«urbanisme volumétrique» est particulièrement prometteur à cet égard. Il sera évalué à l’aide de l’histoire des infrastructures d’eau et d’électricité de Los Angeles. L’article examine tout d’abord à quel point les réseaux hydraulique et électrique ont influencé l’histoire de la ville, qui a été marquée par la simultanéité de l’expansion urbaine et de la mécanisation de l’espace. La focale se pose ensuite sur le raccordement des habitations au réseau urbain. Comme les lignes électriques et les canalisations hydrauliques de Los Angeles sont à la fois aériennes et souterraines, les systèmes de raccordement rendent visible le lien physique entre l’horizontalité de la ville et la verticalité du sous-sol. Dans l’ensemble, la contribution s’oppose à l’interprétation dominante d’une expansion essentiellement horizontale de la ville en déplaçant le regard sur le caractère tridimensionnel des réseaux de l’espace urbain.

Paru dans: traverse, 2020/2, p. 71.

code & design by eMeidi.com